Choisir un fer à repasser ou une centrale vapeur ? Les différences

Dernière mise à jour le 16 septembre, 2021 by Annie

Au moment de choisir votre appareil de repassage, vous avez été confronté à un dilemme… Entre fer à repasser et centrale vapeur, votre cœur balance. L’un comme l’autre possédant des avantages certains, vous ne savez lequel choisir.

Il y’a peu, je me suis retrouvé dans la même situation. D’un naturel téméraire, je n’ai pas laissé le doute me submerger. C’est à grands renforts de documentation que je me suis attelé à faire le distinguo entre fer à repasser et centrale vapeur. Ce que j’ai découvert risque fort de vous surprendre…

centrale-vapeur-fer-a-repasser-difference

Un même objectif mais des utilisations diverses

Avant de craquer pour un appareil de repassage, accordez-vous le temps de la réflexion. À quelle fréquence l’utiliserez-vous ? Est-ce pour un usage personnel ou est-il destiné à un emploi professionnel ? En fonction de vos réponses, vous aurez une première idée de la machine qui vous ira le mieux.

Classique incontournable, le fer à repasser sied parfaitement aux personnes qui repassent peu ou disposent d’un faible espace de rangement. Avec son format mini, il se glisse aisément dans un placard et peut même vous suivre dans vos déplacements.

Alors que le fer à repasser sans fil par exemple mise sur la convenance, la centrale vapeur a pris le parti de la performance. Grâce à ses multiples options, elle est imbattable pour obtenir un rendu impeccable, procéder à un défroissage vertical ou traiter une grande quantité de linge en un court laps de temps.

Initialement, les centrales vapeur étaient l’apanage des pressings et autres centres textiles professionnels. Cependant, cela ne signifie pas que le commun des mortels n’a aucun intérêt à en faire l’acquisition. Pour les personnes pointilleuses ou tenues par le temps, ce gadget a des allures de Messie.

Centrale vapeur ou fer à repasser : un temps de chauffe qui divise

Ce critère est à prendre avec des pincettes. En effet, naguère, utiliser une centrale vapeur nécessitait de faire preuve de patience. Avant de pouvoir s’en servir, il fallait attendre un quart d’heure que la température atteigne son paroxysme. Heureusement, de l’eau a coulé sous les ponts.

En dépit des croyances populaires, fer à repasser et centrale vapeur ont désormais des temps de chauffe similaires. En fonction des modèles, il arrive parfois que les centrales vapeurs soient prêtes à l’emploi plus rapidement que les fers à repasser.

Si vous prévoyez d’acheter un fer à repasser ou l’achat d’une centrale vapeur, prenez le temps d’examiner ce paramètre. Cela vous évitera des déconvenues et vous garantira des repassages à la hauteur de vos attentes.

Centrale vapeur ou fer à repasser: Tenir compte de l’espace disponible

En ville, chaque mètre carré vaut son pesant d’or. C’est pourquoi rares sont les personnes à disposer d’un espace dédié uniquement au repassage ou à la buanderie. Généralement, c’est sur une table pliante ou un lit qui se déroule le repassage. De même, c’est un coin de placard que l’appareil attend d’être utilisé.

Au vu de ces circonstances, il est évident que le format réduit du fer à repasser est un atout considérable. Léger, maniable, ce dernier s’attire aisément les faveurs des jeunes générations.

Avec son gabarit imposant et son poids non négligeable (avoisinant les 4 kg), la centrale vapeur se révèle beaucoup plus encombrante. En dépit des efforts fournis par les industriels, sa masse est rarement en-dessous des 3 kg. Sur ce plan, c’est un point perdu en faveur du fer à repasser.

Centrale vapeur et fer à repasser: un entretien différent

Au fil du temps, fer à repasser comme centrale vapeur plie le genou face aux impuretés. Petit à petit, le tartre s’invite dans leurs circuits. Ou alors, ce sont les détritus qui s’amoncellent sur la semelle, la rendant gluante et salissante.

Une fois l’appareil de repassage sale, il est utopique d’espérer une ligne impeccable. En effet, le tartre et autres déchets laisseront des taches disgracieuses sur les vêtements. En parallèle, les capacités de l’appareil seront diminuées.

En termes d’entretien, fort heureusement, les centrales vapeurs et les fers à repasser ne sont pas bien exigeants. Très souvent, il suffit d’un peu d’eau et de vinaigre blanc pour qu’ils retrouvent leur splendeur d’antan. Dans les cas les plus extrêmes, de l’huile de coude et un chiffon doivent être rajoutés à l’équation.

La difficile question du prix

Impossible de conclure cet article sans évoquer la question des finances. Très souvent, c’est le critère figurant au sommet de la liste. “Mon fer à repasser vient de me lâcher. Combien puis-je investir dans l’achat d’un nouvel appareil ?”. C’est en fonction de la réponse à cette question que la suite de l’histoire prendra forme.

Autant l’admettre d’entrée de jeu : acheter un fer à repasser est généralement moins onéreux que d’investir dans une centrale vapeur.

Pour les budgets serrés, il est possible de dénicher un fer à repasser à partir de 20 €. Bien évidemment, à ce tarif, il ne faut pas s’attendre à une qualité exceptionnelle. Les modèles premium peuvent coûter 200 € voire plus. À ce tarif, vous pouvez espérer entre 5 à 7 ans sans soucis majeurs.

En ce qui concerne les centrales vapeurs, le son de cloche est tout autre. Pour en posséder une, vous devrez débourser un minimum de 80 €. À noter que pareil modèle n’est pas souvent qualitatif. Pour une centrale vapeur qui fonctionne à la perfection pendant 12 à 15 ans, prévoyez plutôt un budget de 200 à 500 €.

Même s’il est tentant de chercher à réaliser des économies, investir sur le long terme est toujours plus rentable. Rappelez-vous-en au moment de prendre votre décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *