Quelle température mettre sur mon fer à repasser ?

Dernière mise à jour le 7 juin, 2021 by Annie

temperature fer a repasser

Après plus d’une demi-heure à repasser cette chemisette en lin, le constat est sans appel : elle est aussi froissée qu’au début des opérations. Comment font donc ces personnes qui parviennent à éliminer tous les plis dès le premier passage ? La réponse tient en un mot : température.

Pour un linge digne d’un hôtel 5 étoiles, prêtez attention à la température du fer à repasser. Trop chaud, il carbonisera les fibres textiles de vos habits. Pas assez élevée, la température ne permettra pas au vêtement de se débarrasser de ses frisottis.

Quelle est donc la température idéale pour repasser ses vêtements ? La réponse se trouve quelques lignes plus bas.

Choisir la température de votre fer en fonction des tissus

Ce n’est pas un secret. En fonction de la matière, la température de chauffe se doit d’être plus ou moins élevée pour un rendu optimal.

Au moment même où vous lisez ces lignes, une femme essuie probablement ses larmes après avoir brûlé sa nuisette en soie. Ou alors, un homme fulmine comme un beau diable à cause d’une chemise en lin injustement qualifiée de “récalcitrante au repassage”.

Demandez à n’importe quel professionnel du textile et il vous dira que le secret du repassage réside dans le choix de la température. Heureusement, les stylistes facilitent grandement la vie des usagers.

Très souvent, la température idéale de repassage est mentionnée sur l’étiquette du vêtement. Dans le cas où cette dernière ne serait pas visible, sachez qu’elle oscille entre 135° C et 230° C.

En fonction de la sensibilité du tissu, vous utiliserez les températures suivantes :

  • acrylique / lycra / nylon : 135° C ;
  • acétate : 143° C ;
  • laine / acétate / polyester : 148° C ;
  • viscose : 190° C ;
  • coton : 204° C ;
  • lin : 230° C ;

Au vu de cette liste à puces, il est facile de comprendre pourquoi les nuisettes en soie ne font pas long feu face à un fer réglé sur “coton”. De même, le mystère du repassage du lin est enfin résolu.

Afin que le repassage ne soit pas une préoccupation quotidienne, les concepteurs des fers à repasser ont pensé à tout. Nul besoin de mémoriser cette charte de températures. Sur chaque modèle de fer à repasser, au-niveau de la molette, figurent des indications mentionnant le textile approprié.

Besoin de donner un coup de neuf à ce pantalon en viscose ? Coulissez simplement le bouton de réglage sur la mention “viscose”. Envie de défroisser ce pull en laine ? Inutile de réfléchir. Faites pivoter le bouton sur “laine” et attendez quelques secondes. Facile, n’est-ce pas ?

À noter qu’en fonction des usines de fabrication, il n’est pas sûr que la température idéale de repassage figure sur l’étiquette. Néanmoins, ce n’est pas bien grave. En effet, savoir décrypter les symboles de repassage permet de faire fi de bien des écueils.

Apprendre à déchiffrer les symboles de repassage

Sur certaines étiquettes de vêtements, se trouve des pictogrammes qui en disent long sur le repassage. Se présentant sous la forme d’un fer à repasser minimaliste, ils guident l’utilisateur lors de cette étape délicate.

symbole fer repassage

Est-ce que votre vêtement est agrémenté d’un fer à repasser barré d’une croix ? Dans ce cas de figure, surtout, ne procédez pas au repassage. C’est un signal sans équivoque : ce vêtement ne doit être repassé sous aucun prétexte. Très souvent, il s’agit d’habits 100 % polyester, en élasthanne ou en polyamide.

Si le pictogramme dépeint un fer à repasser avec un point, cela signifie que le repassage doit être effectué à basse température (110° C maximum). Deux points, c’est le signe que le fer peut monter à 150° C. À trois points, le repassage peut être effectué à 200° C.

Désormais, en cas de doutes, vous savez à quels éléments vous fier. Un rapide coup d’œil sur l’étiquette de vos vêtements devrait vous apporter les clarifications nécessaires. Et ce n’est pas tout… Pour un repassage réellement optimal, suivez ces quelques conseils qui ont fait leurs preuves.

temperature fer a repasser vetements

Quelques conseils pour un repassage d’anthologie

Procéder dans le bon ordre

Pour éviter les mauvaises surprises, ne repassez pas vos vêtements en vous fiant au hasard. Commencez systématiquement par les tissus les plus délicats. Soie, nylon, lycra, … Réglez votre fer à repasser sur la température la plus basse et débutez les manœuvres. Sachez aussi qu’un fer à repasser sans fil permet de faciliter un peu les mouvements et donc d’éviter les plis.

Une fois ces derniers dépourvus de plis, augmentez progressivement la température. Si vous avez des vêtements en laine ou en textiles synthétiques, des chemises repassez-les. Finissez en beauté avec le coton et le lin, deux matériaux connus pour leurs températures de repassage élevées.

Tenir compte du type de tissus

Fibres naturelles et synthétiques ne se repassent pas de la même manière. Quand certaines sont des aficionados de la vapeur, d’autres privilégient le lissage à sec.

Pour défroisser un vêtement en coton, humidifiez légèrement le tissu avant d’appliquer le fer. Si besoin est, usez sans ménagement du bouton “vapeur”. Dans le cas où vous repasseriez un vêtement en soie, procédez d’abord sur la face intérieure avant de retourner le vêtement.

Acétate, acrylique et nylon sont des tissus à repasser à basse température. De plus, il est recommandé de les repasser sur l’envers du tissu afin d’éviter au maximum les plis. À la différence de ses comparses, le polyester est un textile non organique qui raffole de l’humidité. Aspergez-le légèrement d’eau avant de procéder au repassage.

Avec toutes ces astuces, est-il encore possible de commettre des impairs lors du repassage ? Probablement pas. Vous avez tout pour devenir un as en maniement du fer à repasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *